Décoration du président du COSNI : M. Idé Issaka reçoit la Médaille de mérite sportif du Niger

EssLe président du Comité Olympique et Sportif du Niger(COSNI) a été décoré jeudi dernier à la Primature par le Premier ministre, SEM Brigi Rafini, de la Médaille de mérite sportif du Niger. C’est en effet à l’occasion de la remise du drapeau à la délégation qui représentera notre pays aux Jeux africains de Rabat au Maroc, que le Premier ministre, Chef de gouvernement, au nom du Président de la République, a accroché l’insigne de la Médaille de mérite sportif à M. Idé Issaka. Cette médaille vient couronner les immenses efforts que déploie quotidiennement le président du COSNI dans la promotion du sport aussi bien au Niger, en Afrique que dans le reste du monde.

Comme on le sait bien, l’homme a acquis depuis de longues années une stature internationale. Après ses mandats à la tête de la fédération nigérienne de Taekwondo teintés de succès, Idé Issaka a effectué son entrée dans le gotha des décideurs du Taekwondo mondial en intégrant le Bureau Exécutif de la Fédération Mondiale de Taekwondo lors de l’Assemblée générale qui s’est tenue en juillet 2013 au Mexique.

Et en début de ce mois d’août 2019, il est nommé par le président de la Fédération Mondiale de Taekwondo, M. Chungwon Choue, président de la Commission de Développement de Taekwondo au niveau mondial. Ce qui a été perçu par tous les acteurs de cet art martial, comme une véritable marque de confiance à l’endroit d’un féru de Taekwondo, et grand manager, qui s’est dévoué corps et âme pour la promotion de cette discipline dans le monde. M. Idé Issaka a désormais en charge le développement du Taekwondo au niveau mondial, notamment au niveau olympique et paralympique jusqu'à la fin du Championnat du Monde de 2021 à Wuxi en Chine.

A la tête du Comité Olympique et Sportif du Niger, Idé Issaka a méticuleusement œuvré pour une deuxième médaille olympique du Niger. Car depuis la médaille de Daboré en boxe à Munich en 1972, notre pays a connu une longue disette au niveau des Jeux Olympiques. Ayant détecté la pépite Alfaga, il le plaça dans un Centre à côté de Munich en Allemagne. La suite est connue de tous : une médaille d’argent remportée aux J.O de Rio de Janeiro qui permit de donner à notre pays une place appréciable de 69ème au classement mondial sur 206 Comités Nationaux Olympiques, et de 6ème au classement continental sur 55 pays.

« La stratégie a reposé sur la confiance et l’adhésion du Conseil Exécutif du COSNI à la vision de son Président. C‘est grâce à cette vision partagée, que nous avions su convaincre l’athlète de se mettre à la disposition de sa nation. Ensemble avec la fédération, nous l’avions installé dans un centre et au vu de ses performances, de ses aptitudes, après sa médaille d’or aux Jeux Africains, sa qualification aux Jeux Olympiques de Rio et son titre de Champion d’Afrique 2016, nous avions été convaincus de l’espoir ainsi suscité et avions décidé de mobiliser l’opinion publique et d’engager tout ce qui a été fait avant le départ de la délégation à Rio » disait M. Idé Issaka en faisant le bilan de la participation du Niger aux J.O 2016.

Oumarou Moussa(onep)

20 août 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Sport