Conférence de presse relative à la 21ème édition de la CAN- U20 : « Notre pays est prêt à accueillir cette compétition » déclare le ministre de la Jeunesse et des Sports M. Moctar Kassoum

Conférence de presse relative à la 21ème édition de la CAN- U20 : « Notre pays est prêt à accueillir cette compétition » déclare le ministre de la Jeunesse et des Sports M. Moctar KassoumLe ministre de la Jeunesse et des Sports M. Moctar Kassoum, président du Comité National de l’organisation de la 21ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans (CAN- U20) et le président de la Fédération Nigérienne de Football, le Colonel-major Djibrilla Hima Hamidou, Vice-président dudit comité, ont co-animé hier matin une conférence de presse à travers laquelle ils ont invité les journalistes sportifs et les médias en général à s’investir dans la mobilisation pour que cette compétition soit une réussite.

Le Niger abritera du 2 au 17 Février prochain, la 21ème édition de la CAN- U20. Les rencontres vont se tenir à Niamey pour le groupe A, et à Maradi pour le groupe B. A cet effet, le comité d’organisation était face aux médias afin de les inviter s’investir pleinement dans la mobilisation sociale, compte tenue de l’importance de ce tournoi. Il s’est agi pour le Comité National d’imprégner les médias afin de corriger le déficit de communication et de mobiliser les populations autour de la CAN- U20.

A l’entame de son intervention, M. Moctar Kassoum a d’abord rappelé que le gouvernement est en train de se mobiliser pour que cet événement soit un succès. Parlant des infrastructures devant accueillir les matchs, il a noté que des dispositions sont prises pour réhabiliter certaines et construire d’autres. Il a souligné que des travaux ont été réalisés au niveau du Stade général Seyni Kountché de Niamey. Les problèmes qui ont été identifiés, ont reçu une suite favorable. Retenons que tous les acteurs intervenant dans l’organisation de la 21e édition de la CAN U20 au niveau local sont à pied d’œuvre à Niamey comme à Maradi pour assurer le suivi régulier des différentes activités.

Concernant le site de Maradi, des travaux ont été engagés pour que les terrains des compétitions et d’entrainement puissent répondre aux normes de la CAF. A cet effet, l’installation des lampadaires est en cours, tandis que les travaux de construction du terrain d’entrainement sont pleinement engagés et tout sera fin prêt avant le démarrage de la compétition. M. Moctar Kassoum a déclaré que notre pays est prêt à accueillir cette compétition. Il a par ailleurs appelé les médias à se mobiliser pour la réussite de cet événement et à mobiliser les populations pour remplir les stades au cours des différentes rencontres.

Pour sa part, le vice-président du Comité National d’organisation de la CAN- U20, le Colonel-major Djibrilla Hima Hamidou a rassuré que toutes les commissions mises en place sont opérationnelles, et le secrétariat permanent a été installé au niveau du Stade Général Seyni Kountché. Il a par ailleurs indiqué que notre équipe est en mesure d’enregistrer un exploit lui permettant de prendre part à la coupe du monde U20. Il a souligné que la tenue de ce tournoi à Maradi va permettre à notre pays d’avoir un second stade homologué par la CAF après celui de Niamey en vue d’accueillir des rencontres internationales de football.

S’agissant des transports entre Niamey et Maradi, il a précisé qu’un avion a été affrété pour assurer la liaison entre les deux localités. En ce qui concerne l’hébergement, le Colonel-major Djibrilla Hima Hamidou a notifié que les deux localités disposent des capacités d’accueil nécessaires pour contenir les participants. Par ailleurs, il a confié que la commission compétition est à pied d’œuvre afin que tous les nécessaires soient mis en place à la demande de la CAF.

Le président de la Fenifoot a confié que le Fédération a demandé au ministre de la Jeunesse et des Sports d’intercéder auprès du gouvernement pour accorder des facilités dans l’octroi des visas aux personnes désirant assister à ce tournoi pour qu’il ait plus de participants. le Colonel-major Djibrilla Hima Hamidou a indiqué que cet aspect a été pris en compte. En outre, le vice-président du comité National d’Organisation a mentionné que le comité a prévu des séances de formation à l’attention des certains acteurs intervenant dans l’organisation de cette compétition.

Répondant aux questions des journalistes sportifs, les conférenciers ont rassuré les hommes des médias que toutes les dispositions sont prises pour assurer la sécurité de l’ensemble des acteurs afin que tout se passe dans les meilleures conditions.

Laouali Souleymane(onep)

22 janvier 2019
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Sport