Sport

L’Arène des Jeux de Luttes Traditionnelles de Niamey a vibré du 29 Mars au 2 Avril au rythme de la compétition de la Coupe du Président de la République, SE Issoufou Mahamadou. Ce tournoi a été organisé à l’occasion du huitième anniversaire de l’accession à la magistrature suprême du pays, du Chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou. La finale qui s’est déroulée dans une ambiance empreinte de chaleur et de fraternité entre les lutteurs, a été présidée par le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini.

A l’issue de la finale ayant opposé le roi des arènes en titre Kadri Abdou dit Issaka Issaka de Dosso et Saley Daouda d’Agadez, c’est Kadri Abdou de Dosso qui a confirmé sa notoriété de roi des arènes.

Rappelons que le tournoi a mis aux prises 32 meilleurs lutteurs du pays en fonction de quatre lutteurs par région. Les lutteurs qui se sont affrontés dans la discipline et le fair-play, ont livré des combats alléchants et des beaux spectacles ayant impressionné le public.

La finale qui a opposé Kadri Abdou à Saley Abdou a été impeccable au regard des niveaux physique et technique de ces deux animateurs des arènes. Notons que ces deux finalistes se sont rencontrés plusieurs fois au cours des compétitions du sabre national ou à d’autres rencontres. C’est pourquoi dès le coup de sifflet de l’arbitre, la vigilance a été de mise de part et d’autre. Au bout de deux minutes de pugilats, Saley a lancé une première offensive qui a été déjouée par le roi des arènes. Cette première attaque a marqué le début d’un réel combat d’une finale. Des tentatives et des intentions pour terrasser son adversaire s’observaient à travers l’engagement de deux lutteurs.

Imprimer E-mail

Sport