Prévenir la population des risques d’inondation

Dans le but de prévenir la population nigérienne des risques liés à la montée du niveau des eaux du fleuve Niger, le gouverneur de la région de Niamey a animé un point de presse le jeudi 29 août 2019. Ce point de presse est organisé suite à une réunion sur instruction du premier ministre SEM. Birgi Rafini. En effet, dans ce point de presse, le gouverneur de la région de Niamey M. Assane Issaka Karanta a précisé que la réunion qui a regroupé plusieurs ministères (les ministères concernés par la gestion des inondations) et des services techniques, a pour objectif de demander aux habitants de la capitale Niamey de prendre des mesures nécessaires afin de se préparer face aux inondations.

Dans sont intervention, le gouverneur a prévenu l’ensemble des habitants surtout ceux qui vivent dans les zones inondables. « Au moment où nous parlons dit-t-il, nous sommes déjà à la cote de 603 centimètres d’eau du fleuve. Nous sommes donc au-delà de l’alerte orange qui est de 580 centimètres, ce qui laisse présager des risques imminents de crues et d’inondation » a indiqué M. Assane Issaka Karanta.

Pour que cette alerte soit entendue, ce point de presse a été animé devant les responsables d’une dizaine de quartiers riverains du fleuve Niger, notamment, Saguia, Saga, Kirkissoye, Néné-Goungou, Kombo, etc. Le gouverneur a expliqué les raisons qui ont suscité la réaction des autorités du Niger « Il s'agissait de réfléchir, avec les responsables des services compétents et les chefs des quartiers, sur les dispositions pratiques à prendre et surtout de sensibiliser la population à quitter les lieux inondables» a indiqué le gouverneur. Selon lui, il y avait des risques d’inondation en raison d’importantes pluies qui s’abattent sur l’ouest du Niger et d’importantes quantités d’eau drainées par les affluents du fleuve. «Cette crue est favorisée par les fortes pluies qui s’abattent sur le Mali voisin et par l’ouverture des vannes des barrages érigés sur le fleuve. Les crues du fleuve Niger sont souvent responsables de plusieurs morts et de d’importants dégâts. Si les pluies continuent à être importantes, Dieu seul sait les énormes dégâts qu’elles vont occasionner » a-t-il dit.

Dans ce point de presse, il ne s’agit pas seulement pour les autorités de la ville de Niamey d’alerter ou d’informer la population sur les risques d’inondation mais de leur demander de quitter immédiatement ces habitations déjà menacées. « Nous demandons aux habitants exposés à ranger leurs bagages, à fin de faire des réserves d’eau potable et de nourriture, pendant ce temps, nous allons identifier des centres pour les accueillir en cas d’évacuation » a promu le gouverneur.

Abdoul-Aziz Ibrahim Souley

06 septembre 2019
Source :http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Société