Vallarian Joseph et l’hôpital régional de référence de Tahoua : Une affaire d’escroquerie qui risque de rattraper les auteurs

Image d'illustration (Centre hospitalier Régional de Tahoua)Image d'illustration (Centre hospitalier Régional de Tahoua)Ainsi, donc, Tahoua aurait pu avoir son hôpital régional de référence si des voyous, au sommet de l’Etat, n’ont pas spolié le promoteur, un certain Vallarian Joseph, de nationalité bahreïnie, d’un million de dollars (500 millions de francs CFA) en commissions pour le faire tourner en bourrique. Selon un post publié sur la page facebook de Bana Ibrahim, le bon samaritain a séjourné à l’hôtel Gaweye courant 2017 dans la perspective de pouvoir rencontrer le Président Issoufou et de lui présenter son dossier.

Mais au bout du compte, il a été contraint, sous menaces, de quitter le Niger par ceux qui l’ont préalablement dépouillé d’un million de dollars. Sans avoir jamais rencontré Mahamadou Issoufou. L’affaire fait grand bruit et rappelle vaguement le détournement des 15 000 tonnes de riz basmati vendues à Cotonou pour leurs profits personnels par des personnes tapies au coeur du pouvoir. Elle ne déroge pas de toute façon de l’interminable chapelet de scandales financiers dont est faite la gouvernance de Mahamadou Issoufou. Seule différence peut-être, le contexte actuel et les perspectives politiques au Niger. Autant dire que les auteurs ont de quoi s’inquiéter.

09 juin 2019
Source : Le Canard en Furie

 

 

Imprimer E-mail

Société