La Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, présidente de la Fondation ''Guri vie meilleure'' et marraine du Salon International de l’artisanat pour la Femme (SAFEM) s’est entretenu, hier après midi avec les membres de la Commission nationale d’organisation de la 11ème édition dudit salon prévue se tenir du 29 novembre au 8 décembre prochain à Niamey. Cette rencontre s’est déroulée au siège de la Fondation Guri Vie Meilleure en présence du ministre du Tourisme et de l’Artisanat, M. Ahmed Boto.

Au cours de cette rencontre, la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou s’est réjouie de constater que le SAFEM est toujours aussi dynamique que d’habitude. «Voilà qu’aujourd’hui, vous avez mis en place le comité d’organisation et ce comité est de très haute qualité. Je pense que le travail sera encore meilleur», a-t-elle déclaré. La marraine du SAFEM a ensuite invité les membres du comité à se mettre au travail pour que « nous soyons au rendez vous ».

Evoquant les attentes des populations, la Première Dame a dit que « tout ce que nous voulons cette année, c’est de ne pas décevoir les attentes des uns les autres», relevant que cela est à la porté des membres de cette commission. Selon la Première dame, «le SAFEM doit continuer à être ce qu’il est pour la population nigérienne». Hadjia Aissata Issoufou d’expliquer que le SAFEM est une manifestation que tous les Nigériens attendent avec impatience, qu’ils soient de l’intérieur du pays ou au niveau de la capitale. Elle a souhaité que cette édition contribue davantage à l’autonomisation de la femme artisane en particulier et de la femme nigérienne en général.

Imprimer E-mail

Société