Affaire rapatriement du corps de Colonel JohnCette affaire rocambolesque de tentative d'escroquerie de plus 83 millions de FCFA autour du rapatriement de la dépouille de colonel John (que Dieu l'accueille dans son paradis éternel) n'a pas fini de faire couler d'encre et de salive. De rebondissement en rebondissement, l'affaire secoue, depuis quelques temps , la Direction générale des douanes, et prendrait aujourd'hui une tournure inquiétante pour un des responsable dont l'enquête révèlerait être le complice du patron de l'Agence africaine de voyage et de tourisme (A. A V.T). Pour rappel, selon des sources dignes de foi, c'est en présence des deux premiers responsables de la Direction des Douanes que le ministre des finances a ordonné une enquête et de poursuite judiciaire contre le responsable de l'agence de voyage pour escroquerie. Surprise, aussitôt après la rencontre, le patron de l'agence de voyage a été informé de l'instruction donnée par le ministre. Ce qui lui a permis de fuir du Niger et de couper tous ses contacts. Toujours selon nos sources, l'enquête menée aurait fait découvrir le complice du fuyard. Aux dernières nouvelles, nous avons appris que le complice traiterait également avec le garage ''cité des députés''. Un garage dans lequel les véhicules de la direction de douane sont réparés. Et dont le propriétaire ne serait que son parent (affaire à suivre). Ainsi donc les masques commencent à tomber et des sanctions doivent suivre.  

14 juillet 2019
Source : Le Courrier

Imprimer E-mail

Société