Protocole d'accord entre le Ministère des Transports et le Syndicat National du Personnel de l'Administration du Secteur des Transports (SYNPAT) / Les deux parties se sont mises d’accord sur l’exécution d’une plateforme d’entente

Le Ministre des Transports, M.Karidio Mahamadou et le Secrétaire Général du Syndicat National du Personnel de l'Administration du Secteur des Transports (SYNPAT),M. Lihida Mahamadou ont signé hier un protocole d’accord. Cela fait suite au préavis de grève de 48 heures, déposé le 29 juillet 2019 par le SYNPAT à l'Administration du Ministère des Transports, suite à quoi le Ministre des Transport a mis en place un comité de négociation, présidé par son Directeur de Cabinet, M. Amadou Diallo Issifi. A l’issue des négociations qui se sont déroulées les mardi et Mercredi derniers, les deux parties se sont accordées sur plusieurs points. Le Syndicat décide de mettre fin à la situation conflictuelle qui prévaut. Ainsi les deux (2) parties ont convenu de la création d'un comité de suivi et d'application du présent protocole d'accord.

Après avoir apposé sa signature sur les différents documents, le Ministre des Transports M.Karidio Mahamadou s’est félicité de ce résultat important, fruit des négociations entre les deux parties. Il les a exhortées à poursuivre le dialogue en vue d’améliorer le climat de sérénité qui a toujours prévalu dans le secteur des transports. « Les grèves ne profitent à personne, donc il est temps que nous nous ressaisissons pour faire avancer les choses. Nous sommes là avec un objectif, et nous devons tout faire pour l’atteindre, il faut la concertation et la consultation entre tous les acteurs, nous avons une méthode de travail qui met à l’aise tout le monde. Il faut chercher une plateforme d’entente » a-t-il dit en substance.

Le Secrétaire Général du Syndicat National du Personnel de l'Administration du Secteur des Transports (SYNPAT),M.Lihida Mahamadou, lui est revenu sur les points d’achoppements entre son syndicat et le Ministère avant d’expliquer de façon détaillée la prise en charge de toutes ces questions. Selon lui, l'Administration a informé le SYNPAT de la régularité du processus ayant abouti à la signature du contrat entre la Société Haroun Printing et l'Etat du Niger à travers le Ministère des Transports ; et à cet effet, toutes les directions concernées ont été pleinement associées.En outre, l'Administration s'engage dans un bref délai à rendre fonctionnels les comités de suivi des conventions de concession du secteur des transports qui prendront en charge les préoccupations des travailleurs de l'Administration du Ministère des Transports. Et d’ajouter, relativement au comité technique paritaire, que l'Administration s'engage à le mettre en place dans les meilleurs délais et cela conformément aux textes en vigueur et de veiller à son fonctionnement régulier. S’agissant du non-respect des dispositions du Statut Général de la Fonction Publique et de son décret d'application dans le cadre de la mobilité des agents du Ministère vers les sociétés délégataires (Société Nigérienne de logistique Automobile (SONILOGA) ,Haroun printing. Le SG du Syndicat a précisé que l'Administration s'engage à apporter les corrections à d'éventuels écarts constatés dans ce domaine. Le manque d'un comité de suivi et de contrôle administratif sur toutes les prestations du Ministère des Transports concédées (visite technique ; carte grise ; permis de conduire ; titre de transports ; confection des plaques minéralogiques).

Selon M.Lihida Mahamadou , le Ministère a notifié au SYNPAT, la signature de deux (2) arrêtés portant création, composition, attributions et fonctionnement de concession pour la confection et la pose des plaques d'immatriculation et accessoires des véhicules automobiles au Niger et de celui portant création composition, attributions et fonctionnement d'une Équipe de suivi de la concession de réalisation d'un système de permis de conduire biométrique et des titres de transport sécurisés au Niger.Quant à l'arrêté de création du comité de suivi de la convention de SONILOGA conformément aux conclusions de l'atelier d'appropriation des textes relatifs aux conventions de concession, tenu en 20I8, il est dans le circuit pour signature. Concernant le manque d'un plan de formation pour le personnel du Ministère des Transports il a notifié que le Ministère des Transports a créé en 2016 par arrêté un comité chargé d'élaborer un plan de formation pour le compte du Ministère des transports. A cet effet, sur instructions fermes du Ministre des Transports, ce comité reprendra ses travaux dans un bref délai. Il a aussi parlé d’autres points importants qui concernent le protocole d’accord.

M. Idrissa Djibrilla Secrétaire Général de la Confédération Démocratique des Travailleurs du Niger (CDTN), centrale d’appartenance du SYNPAT a, lui, tenu à dire que les termes du protocole soient respectés ce qui permettra d’avoir la sérénité. Il a félicité les deux parties pour l’accord qui vient d’être signé.

Aïssa Abdoulaye Alfary

16 août 2019
Source :  http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique