Présidentielle de 2021: Issoufou tente difficilement de rassurer Bazoum Mohamed

Présidentielle de 2021: Issoufou tente difficilement de rassurer Bazoum Mohamed A travers des images fortement relayées sur les réseaux sociaux, des partisans du pouvoir rapportent que le président Issoufou Mahamadou a présenté le candidat de son parti à la prochaine élection présidentielle aux populations de Tahoua, en marge de la cérémonie de la fête du 3 août célébrée cette année dans la capitale de l’Ader. Seulement, sur une de ces photos, c’est un Bazoum Mohamed visiblement peu rassurant qu’on voit au moment de cette présentation qui devait pourtant être un moment de grande joie pour lui. Si le président Issoufou Mahamadou a effectivement présenté le candidat du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS-TARAYYA) aux populations de la région de Tahoua, il s’est rendu coupable de la violation de la Constitution, qui lui interdit toute activité partisane et du Code électoral qui a imposé des délais pour les campagnes électorales.

Mais le président Issoufou Mahamadou n’est pas à son premier acte du genre. Dans une correspondance adressée aux structures de leur parti, à la veille du congrès de mars dernier, le vice-président du PNDS-TARAYYA Foumakoye Gado a clairement indiqué que c’est à la demande du même Issoufou Mahamadou que le présidium du parti a adopté la candidature de Bazoum Mohamed à la prochaine élection présidentielle. Dans des interviews qu’il a accordées à des médias étrangers, en marge du sommet de l’Union africaine tenu à Niamey, le président Issoufou Mahamadou ne s’est pas encore gêné de parler de la même candidature de Bazoum Mohamed, comme s’il s’exprimait en tant que militant du PNDS-TARAYYA. S’étant assuré qu’aucune des institutions compétentes ne peut le rappeler à l’ordre, le magistrat suprême peut donc continuer à agir et à parler sans tenir compte de l’obligation que lui fait la Constitution de se mettre au-dessus des partis politiques. Pour donc revenir sur cette fameuse présentation de Bazoum Mohamed aux populations de Tahoua, beaucoup d’observateurs s’interrogent sur son opportunité, tant donné que tout Niger connait le candidat déclaré du PNDSTARAYYA à la prochaine présidentielle et que la région de Tahoua a pleinement participé au congrès ayant investi Bazoum Mohamed. Selon des analystes, en faisant cette présentation, le président Issoufou Mahamadou tente de rassurer Bazoum Mohamed quant à la sincérité du soutien qu’il compte lui apporter pour en faire son successeur à la tête du Niger.

Non seulement parce que beaucoup de rumeurs laissent entendre que de nombreux ténors du PNDS-TARAYYA de la région de Tahoua ne seraient pas favorables à Bazoum Mohamed, mais parce qu’aussi une probable candidature de l’ancien chef de l’Etat Djibo Salou est perçue comme un obstacle majeur à une possible victoire du candidat du PNDS-TARAYYA. Sur une des photos postées sur les réseaux sociaux, on constate que le candidat déclaré du PNDSTARAYYA avait une mine peu rassurante, alors que le moment devait être à la joie, donc au sourire. Pour avoir vu tous ces politiciens que le président Issoufou Mahamadou a roulés dans la farine, Bazoum Mohamed a-t-il commencé à bien connaitre l’homme pour ne pas prendre tout ce qu’il dit comme argent comptant ? C’est qui est sûr c’est que le Général de corps d’armée Djibo Salou, qui a cédé le pouvoir à Issoufou Mahamadou en 2011, ne peut pas oser se jeter dans la compétition de 2021, face à des vétérans de la politique, s’il n’a pas une assurance quelque part. Quoi qu’il en soit, les échéances approchent à grands pas et comme le dit un adage «qui vivra verra».

Salifoufou Hamissou

14 août 2019
Publié le 05 août 2019
Source : Le Canard en Furie  

Imprimer E-mail

Politique