3ème congrès ordinaire du parti MODEN/FA Lumana Africa à Niamey : Le congrès renouvelle sa confiance à M. Hama Amadou

3ème congrès ordinaire du parti MODEN/FA Lumana Africa à Niamey : Le congrès renouvelle sa confiance à M. Hama AmadouLe Mouvement Démocratique Nigérien pour une Fédération Africaine (MODEN/FA Lumana Africa) a tenu son congrès le dimanche 4 août 2019 au Palais du 29 juillet de Niamey dans le calme et la sérénité, avec une affluence inégalée des militants et sympathisants du parti. Le thème du congrès est « unité, solidarité, fidélité et loyauté dans un contexte d’adversité ». La cérémonie s’est déroulée en présence des représentants des partis membres de l’opposition et ceux des partis amis du MODEN/FA Lumana Africa. A l’issue de ces assises, le congrès a reconduit M. Hama Amadou, comme président du parti. Par ailleurs, le président par intérim, M. Tahirou Seydou a appelé les militants à l’unité et à la cohésion.

A l’ouverture des travaux, M. Tahirou Seydou, président par intérim a remercié l’assistance avant de rendre un hommage aux forces de défenses et de sécurité pour leur engagement à défendre le pays confronté à des attaques répétitives des terroristes et des bandits armés. Il a exprimé sa profonde compassion aux familles éplorées, à l’ensemble de nos Forces de Défense et de Sécurité et à tout le peuple Nigérien. Le MODEN/FA Lumana Africa, a-t-il rappelé, a été créé le 12 mai 2009. Le parti, a dix ans d’existence, de maturité et de combats multiformes. M. Tahirou Seydou a aussi rendu hommage aux militants et sympathisants pour avoir bâti leur grand parti et pour l’avoir entretenu, souvent dans la douleur et la souffrance et parfois dans le sacrifice.

Pour lui, le Moden/FA Lumana promet, par sa nouvelle vision, une gouvernance responsable. «Uni derrière SE Hama Amadou, le Moden/FA Lumana, est très conscient des enjeux primordiaux que représente une alternance claire et nette dans la gouvernance de notre pays, et à tous les niveaux : alternance politique, économique, philosophique et morale. En somme, il faut refonder la gouvernance de notre pays autour des valeurs dont il était porteur. Le Moden/FA Lumana Africa invite donc toutes les Nigériennes et tous les Nigériens à réfléchir, et à adhérer à l’idée d’une alternative encore plus pressante aujourd’hui», a-t-il déclaré.

L’assistance  a suivi aussi par visioconférence le message de M. Hama Amadou, président du parti dans lequel, il a décrypté la situation que traverse le parti Moden/FA Lumana tout en appelant les militants à continuer le combat pour le rayonnement du parti et les a appelé à la cohésion et à la stabilité. « Militants et militantes, vos présentes assises doivent s’achever dans la tolérance et le pardon car la force électorale que nous désirons ne peut s’obtenir que dans le retour à la sérénité et le pardon réciproque », a-t-il dit.

Auparavant le président de la coordination de Niamey, M. Soumana Sanda a souhaité la bienvenue aux congressistes tout en regrettant la tenue de ces assises en l’absence du président du parti. Selon lui, c’est pour la deuxième fois en 10 ans d’existence, que le parti organise son congrès avec le statut d’orphelin. Des représentants des partis alliés, ont tour à tour, pris la parole pour féliciter et encourager l’engagement des militants et les inciter à continuer avec le même courage.

Il faut rappeler que, le parti Moden/FA Lumana Africa connait depuis le mois dernier une crise interne qui a conduit son président Hama Amadou à retirer sa confiance à M. Oumarou Noma, qui assurait son intérim. Ce dernier avait engagé un recours en justice qui l’a confirmé comme mandataire du parti. Ensuite le bureau politique de la formation a décidé de déclarer M. Oumarou Noma comme démissionnaire pour ‘’avoir porté atteinte aux intérêts du parti’’ tout en désignant M. Tahirou Seydou pour assurer l’intérim de la présidence du parti.

 Seini Seydou Zakaria(onep)

08 août 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique