Assemblée générale de la Confédération Générale des Syndicats Libres du Niger (CGSL-Niger) : «Nous nous évertuerons à défendre et à promouvoir à tout prix la liberté syndicale et les droits des travailleurs et des peuples» a affirmé, le secrétaire général

Assemblée générale de la Confédération Générale des Syndicats Libres du Niger (CGSL-Niger) : «Nous nous évertuerons à défendre et à promouvoir à tout prix la liberté syndicale et les droits des travailleurs et des peuples» a affirmé, le secrétaire généralLa Confédération Générale des Syndicats Libres du Niger (CGSL-Niger), a tenu hier matin à Niamey, une assemblée générale dans le but de sensibiliser les militants à sortir massivement le 31 juillet prochain pour accomplir leur droit de vote utile au profit de cette centrale syndicale. Créée depuis 2006, la CGSL-Niger est une centrale syndicale composée de 32 structures. Cette centrale s’est engagée dans la lutte pour la défense des causes syndicales et sociales. A l’occasion de cette assemblée générale, le secrétaire général de la CGSL-Niger, M. Soumaila Bagna a livré un message dans lequel il a décliné leur vision novatrice du syndicalisme nigérien.

Pour M. Soumaila Bagna, le 29 juillet 2019 qui coïncide, avec le dernier jour de la campagne électorale pour les élections professionnelle marque une date importante dans l’histoire de la démocratie du Niger. « Au niveau de notre confédération nous voudrons la réinscrire dans l’histoire syndicale en organisant cette gigantesque assemblée générale prouvant que nous sommes conscients et résolus dans le combat que nous menons, c’est-à-dire celui de faire de notre organisation le porte-voix des travailleurs », a déclaré M. Soumaila Bagna. Aussi, il a rappelé que le dynamisme des acteurs et des syndicats qui animent la CGSL-Niger lui a permis non seulement d’imposer son leadership au niveau de l’échiquier syndical national mais surtout de forcer le respect des partenaires au niveau national et international.

Le secrétaire général de la CGSL-Niger, a révélé qu’au cours de la campagne des élections professionnelles, la centrale est allée à la rencontre des militants dans les différents services couverts par les syndicats affiliés. « A cet effet, nos échanges vifs ont porté sur les faits marquants de nos luttes dont les traces sont toujours visibles », a-t-il dit. Grâce à la CGSL-Niger, beaucoup d’entreprises ont compris la nécessité d’accepter le syndicat et la négociation collective à travers des protocoles d’accord, a-t-il ajouté.

Lors de la campagne, a-t-il indiqué, la CGSL-Niger a décliné sa vision novatrice à travers laquelle, elle va mettre l’accent sur la recherche syndicale afin de conduire des négociations fructueuses et durables. La formation et la sensibilisation des militants constituent pour la CGSL-Niger comme par le passé un axe prioritaire. « Nous nous évertuerons à défendre et à promouvoir, à tout prix, la liberté syndicale et les droits des travailleurs et des peuples. Des cadres de concertation seront créés pour renforcer la solidarité syndicale » a déclaré M. Soumaila Bagna. Toutes ces actions, a ajouté le secrétaire général CGSL-Niger, visent l’atteinte de l’objectif du travail décent dans toutes ses dimensions possibles au Niger.

Enfin, le secrétaire général de la CGSL-Niger, M. Soumaila Bagna a souligné que la CGSL-Niger a mené une campagne saine et méthodique. En effet, a-t-il précisé, leurs militants se sont comportés sur le terrain en dignes et loyaux représentants de la CGSL-Niger, conformément au code électoral et par respect aux salariés nigériens qui constituent le collège électoral.

Issoufou Adamou Oumar

30 juillet 2019 
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique