Arrestation du Président régional du MPR Jamhuria de Maradi : Le PNDS programme la déstabilisation du parti d’Albadé Abouba

Arrestation du Président régional du MPR Jamhuria de Maradi : Le PNDS programme la déstabilisation du parti d’Albadé AboubaDepuis quelques temps, le président du Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuria) Albadé Abouba, fait l’objet d’une pression inimaginable du principal parti au pouvoir le PNDS Tarraya de Bazoum Mohamed. Les raisons évoquées ont lien aux résultats politiques que son parti enregistre chaque jour que Dieu fait. En effet, depuis que le parti Murna Farha de Mamoudou Djibo dit PHD a annoncé sa fusion totale au MPR Jamhuria en date de 21 mai 2017, le parti d’Albadé Abouba est sous menace de toute sorte de la part de son allié le PNDS. Pourtant, c’est une fusion murement réfléchie des responsables de Murna Farha. Ensuite, les flustres de l’UDR Tabatt d’Amadou Boubacar Cicé présents à cette cérémonie, avaient également officialisés leur adhésion au parti d’Albadé Abouba. Et depuis lors, ils ont convenu d’évoluer ensemble dans le calme et dans la douceur totale, point fort du parti d’Albadé Abouba. Actuellement d’après des sources concordantes, des négociations sont en cours pour d’éventuelle adhésion de certains militants du parti AMEN AMIN de Ladan Tchana notamment au MPR Jamhuria. Il en est de même qu’à Maradi principalement dans la commune 3 ou le président régional de MPR Jamhuria El Hadj Ousmane Mamane Doutchi est en train d’abattre un important travail. Ce dernier a convaincu avec bravoures certains militants du MNSD et du PNDS Tarraya. D’après les échos qui nous sont parvenus, la déclaration d’adhésion à Jamhuria devait en principe avoir lieu le samedi 20 juillet 2019. Malheureusement Ousmane Mamane a être convoqué à la Police judiciaire de Niamey le jeudi 18 juillet dernier et présentement écroué à la prison civile. Pour le moment, personne ne sait exactement les motifs de son incarcération. Certains hommes politiques indiquent que son arrestation est liée à son travail de consultant. A tort ou à raison, d’autres personnes affirment que son arrestation est liée à l’étude de la construction du Stade, de l’arène de lutte et de tribune officielle que son cabinet aurait menée pendant la fête tournent du 18 décembre Maradi Kollia.

Contrairement à cette version, ils sont nombreux les militants du MPR Jamhuria qui estiment qu’il s’agit purement et simplement d’une arrestation politique. « Nous savons ce qui nous attend car depuis quelques temps notre parti rayonne aux yeux des nigériens. C’est pour cette raison que les gens veulent nous mettre à terre et ça, nous ne l’accepterons pas. Je vous informe qu’aucune tâche importante n’a été confiée à un militant de Jamhuria pendant le 33ème sommet de l’Union Africaine. Mais est-ce que nous avons fait de ça un problème ? Pas du tout. Il faut que les gens cessent de chercher des poux sur un crane totalement rasé », avait indiqué un militant du MPR Jamhuria de Maradi sur une radio locale. Certains estiment qu’il s’agit tout simplement d’une machine visant à déstabiliser le MPR Jamhuria. Ousmane Mamane Doutchi faut-il le souligner, est un homme très courtois et social, directeur général d’un imposant cabinet d’ingénierie basé à Maradi. Son arrestation continue de provoquer des réactions sur les réseaux sociaux et dans les médias sensibles aux questions politiques du pays.

25 juillet 2019
Source :  L'Actualité
 

Imprimer E-mail

Politique