Point de presse de l’Union Générale des Travailleurs du Niger (UGTN) relatif à la campagne des élections professionnelles : L’UGTN appelle ses militants à la mobilisation

Point de presse de l’Union Générale des Travailleurs du Niger (UGTN) relatif à la campagne des élections professionnelles : L’UGTN appelle ses militants à la mobilisationLe bureau exécutif de la centrale syndicale UGTN (Union Générale des Travailleurs du Niger) a animé un point de presse Samedi 20 juillet 2019, à son siège national en présence de ses militants. Ce point de presse porte sur la campagne électorale pour les élections professionnelles 2019.

En levée de rideau, le Secrétaire général de l’UGTN Mallam Soffo Salifou a rappelé à l’assistance la convocation du collège électoral pour les élections professionnelles, le lundi 1er juillet 2019 par le Ministre de l’emploi, du travail et de la protection sociale et que depuis ce moment l’UGTN, a préféré se retrouver sur le terrain afin de mobiliser les travailleurs notamment les adhérents et adhérentes afin de les galvaniser pour garantir la victoire à ladite centrale syndicale aux élections professionnelles 2019.

Le secrétaire général de l’UGTN a toutefois rappelé «les ratés» dans l’organisation du fichier électoral notamment les doublons occasionnant l’attribution de plusieurs cartes pour une seule personne. «Ceci n’est pas une source de crédibilité» a-t-il souligné. Mallam Soffo Salifou a aussi évoqué le non-retrait considérable des cartes de la part des électeurs d’une part et d’autre part le cas des personnes qui s’emparent à elles seules de plusieurs cartes d’électeurs sans présentation de mandats délivrés par ces derniers. Ce qui dit-il, est contraire aux dispositions juridiques prévues par le code électoral. « Pour cela, la CONEP a été saisie à plusieurs reprises pour le cas des personnes s’emparant de plusieurs cartes d’électeurs, mais ça continue toujours et nous demandons à la CONEP de continuer à faire le travail qui est le sien pour pouvoir empêcher ce genre de pratiques que je qualifierai de néfastes » a-t-il affirmé.

Le secrétaire général de l’UGTN demande aux concernés par ces actes et aux compétiteurs de mettre de l’ordre dans le processus d’organisation des élections professionnelles 2019. M. Mallam Soffo Salifou a rappelé aux militants la présence de ladite centrale syndicale dans les 8 régions du pays et de la consommation de la moitié de la période de la campagne électorale. Il a appelé les adhérents à mettre les bouchées doubles pour que leur centrale syndicale soit parmi les plus représentatives du Niger. Il a enfin demandé à tous les acteurs concernés par ce processus électoral d’éviter certains comportements jugés ‘’indignes de la part de leur génération’’.

Issaka M. Almoubarak

23 juillet 2019 
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique