Dosso : 19.475 candidats à l’assaut du BEPC

Les examens d’études du premier cycle (BEPC) ont débuté hier mardi dans la région de Dosso. Ils sont cette année 19.475 candidats dont 8.358 filles et 11.117 filles à se lancer à l’assaut de leur parchemin. 47 centres ont été créés pour 47 jury de correction dans toute la région dont 12 centres pour la commune urbaine de Dosso. Le coup d’envoi a été donné au CEG1 Kaka Namaywa de Dosso par le gouverneur de la région M. Moussa Ousmane en présence du conseiller technique du ministre des Enseignements secondaires M. Gréma Mamadou, du directeur des examens et concours M. Agawatan Mahamadou, des autorités administratives et des cadres de l’éducation.

Le gouverneur de la région de Dosso a indiqué que cette année, la particularité est que sur toute l’étendue de la région de Dosso, l’année scolaire a été calme et il n’y a pas eu de perturbations. Le résultat va le démontrer en fin des examens. Cela est dû a précisé le gouverneur de Dosso à la prise de conscience de tous les acteurs : élèves, parents d’élèves, professeurs, administration et chefferie traditionnelle. « Tous ont contribué dans la sensibilisation et les enfants ont compris que c’est le travail qui paie », a notifié M. Moussa Ousmane. Le gouverneur de Dosso a saisi l’occasion pour remercier tous ces acteurs pour le travail accompli et a souhaité bonne chance aux élèves.        

Pour le déroulement de ces examens du BEPC, toutes les dispositions ont été prises pour la parfaite réussite dans toute la région. « Aucun problème ou difficulté n’a été signalé » a notifié le Directeur régional des enseignements secondaires de Dosso M. Sarra Magawata.

Dans le cadre des préparatifs de ces examens, l’Etat a pris toutes les dispositions pour le transport des candidats dans les grands centres où ils vont composer. Cela avec le concours du gouvernorat qui a réquisitionné des véhicules en fonction du besoin de chaque direction départementale des enseignements secondaires. C’est au total 5.820 candidats à déplacer. A ce stade des préparatifs a indiqué le directeur régional des enseignements secondaires M. Sarra Magawata tout se déroule normalement.

« L’année 2018-2019 s’est pratiquement bien déroulé ; il y a eu moins de mouvements qui peuvent nuire au déroulement de ces examens », a précisé le Directeur régional des enseignements secondaires. M. Sarra Magawata a alors lancé un vibrant appel aux candidats auxquels il a demandé de compter sur leurs propres forces pour réussir aux examens car a-t-il indiqué le gouvernement veut des examens propres. Le Directeur régional a demandé aux candidats de rester calme et de ne pas s’agiter ; de se munir des pièces exigées pour le contrôle des surveillants de salles. « Cet examen est un jour comme les autres », a M. Sarra Magawata.

Le Directeur régional des enseignements secondaires a souhaité que les examens du BEPC se passent dans de bonnes conditions et a remercié tous les partenaires ;         autorités administratives, enseignants, parents d’élèves, les COGES qui ont contribué au bon déroulement de l’année scolaire.

Mahamane Amadou ANP-ONEP/Dosso
26 juin 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique