Clôture de la douzième revue sectorielle de l’Eau et de l’Assainissement : Engagement renouvelé des acteurs en faveur du secteur

Les travaux de la 12ème revue sectorielle de l’eau et de l’assainissement se sont déroulés les mercredi 12 et jeudi 13 juin 2019 à Niamey. Cette revue ayant pour thème central « Nexus humanitaire-développement » a enregistré la participation des partenaires financiers et techniques, des cadres centraux, régionaux et départementaux du Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement, des représentants des ministères sectoriels et institutions de recherche. Procédant à la clôture des travaux, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Pr. Issoufou Katambé s’est réjoui des conclusions auxquelles la revue a abouties.

À l’issue des travaux plusieurs recommandations ont été formulées aussi bien à l’endroit du ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement mais également à l’endroit des partenaires. En ce qui concerne le ministère de l’Hydrauliqueet de l’Assainissement, il lui a été recommandé entre autres, d’assurer le leadership pour que la question de l’Eau et de l’Assainissement soit une question de souveraineté nationale; la sécurisation par l’Etat des zones afin de permettre aux partenaires de travailler ; de mettre l’accent sur la mobilisation des eaux de surface pour la prochaine édition ; de développer de nouvelles initiatives et stratégies pour la mobilisation des ressources pour le financement du secteur innovant de l’eau et de l’assainissement ; d’accompagner les collectivités territoriales dans l’exercice de la maitrise d’ouvrage à travers le renforcement des capacités ; de créer des conditions pour le maintien de l’équilibre financier du sous-secteur de l’hydraulique urbaine et enfin de procéderà une large vulgarisation des documents du secteur PROSEHA,PANGIRE.

Dans son discours de clôture, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement,Pr. Issoufou Katambé a indiqué que l’analyse de la situation du secteur de l’eau et de l’assainissement, la richesse et la qualité des débats ainsi que la pertinence des recommandations dénotent de l’intérêt que les différents acteurs accordentà la problématique de l’accès à l’eau potable, àl’assainissement et à la gestion intégrée des ressources en eau. « Ainsi, ils ont pu mesurer combien il est nécessaire de se mobiliser davantage et d’accroitre les financements au profit du secteur, mais aussi de développer les capacités et d’adapter les outils réglementaires au contexte de la décentralisation et de l’approche programme pour l’atteinte des objectifs du PROSEHA » a estimé Pr.IssoufouKatambé.

Le ministre a également soulignéqu’au-delà de leur qualité technique irréfutable, les résultats auxquels les participants sont parvenus sont d’une haute portée politique.

Par ailleurs, les échanges qui ont eu lieu sur le thème central de la revue ont permis non seulement la compréhension du processus du NEXUS humanitaire développement,mais aussi d’appréhender les différents mécanismes pour solutionner le problèmed’approvisionnement en eau potable et d’assainissement des populations locales,déplacées et refugiées.

Aussi le ministre Katambé a relevé que le dialogue politique qui a réuni les membres du gouvernement dont les départements ministérielssont directement concernés par le secteur ainsi que les représentants des partenaires techniques et financiers a été également une excellente opportunité pour réaffirmer la vision et les perspectıves à court et moyen termes. Enfin,le ministre de l’Hydrauliquea affirmé avoir noté avec satisfaction la disponibilité des partenaires à continuer, voir à accroitre leur appui pour le financement du PROSEHA et du PANGIRE. Il a assuré les participants que les résultats des travaux seront portés à la connaissance des plus hautes autorités et que le Gouvernement du Niger prendra toutes les dispositions pour créer les conditions nécessaires à la mise en œuvre des recommandatıons et conclusions issues de cette revue.

Rahila Tagou

17 juin 2019
Source : http://www.lesahel.org

 

Imprimer E-mail

Politique