Conférence de presse du Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur : «Le Niger dispose de stratégies qui lui permettent de marquer d’un cachet indélébile son passage au niveau du Conseil

rLe ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, M. Kalla Ankouraou a animé mercredi dernier une conférence de presse relativement à l’élection du Niger au poste de membre non permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU au titre du continent Africain. Au cours de cette conférence de presse, le ministre en charge des Affaires Etrangères est revenu sur le processus ayant conduit à cette élection.

A l‘entame de ses propos, le ministre Kalla Ankouraou a rappelé que le Niger a travaillé d’arrache-pied pour d’abord convaincre ses pairs ouest africains au niveau de la CEDEAO avant de gagner la confiance des autres pays au plan mondial. Pour cela, les autorités nigériennes ont mené des offensives diplomatiques à travers des rencontres et des échanges afin de convaincre les pays membres de l’ONU pour porter leur choix sur le Niger.

A l’issue du vote le Niger a été élu membre non permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU avec 191 voix sur 193. Cette élection dit-il, a permis au Niger d’intégrer le cercle des quinze pays membres de l’ONU qui jouent un rôle important dans la gestion des affaires sécuritaires du monde. M. Kalla Ankouraou a rappelé que le Conseil de Sécurité de l’ONU a vu le jour au lendemain de la seconde guerre mondiale en vue de maintenir la paix et la sécurité dans le monde. En outre, le ministre des Affaires Etrangères a noté que le Niger va s’investir pour contribuer à maintenir la paix et la sécurité internationale du fait que notre pays est très bien écouté dans le monde. Il a par ailleurs souligné que c’est grâce à la vision des autorités du Niger que les pays membres de l’ONU ont placé leur confiance sur le Niger.

C’est pourquoi, il est important pour le Niger de jouer un rôle au sein des pays membres du Conseil de Sécurité pour que la situation de la paix et de la sécurité internationale soit améliorée en s’appuyant surtout sur la fibre diplomatique qui est le meilleur moyen. M. Kalla Ankouraou a également ajouté que le Niger fera tout en misant sur la diplomatie pour que les résultats escomptés puissent être atteints. Par ailleurs, le ministre en charge des Affaires Etrangères a notifié qu’ils vont intervenir au niveau du Conseil de Sécurité de l’ONU au nom de l’Afrique. Le ministre de mentionner que le principal foyer de tension en Afrique, c’est la zone sahélienne avec le terrorisme. Cette question figure parmi les priorités de la communauté internationale, a-t-il indiqué. A cet effet, la communauté internationale mobilise des moyens pour endiguer ce phénomène et imposer la paix, et les résultats sont là a estimé M. Kalla Ankouraou.

Le ministre des Affaires étrangères a souligné que le Niger dispose de stratégies qui lui permettent de marquer son passage d’un cachet indélébile au niveau du Conseil de Sécurité à travers sa vision, ses initiatives et ses propositions pertinentes qu’il entend partager avec les autres pays membres dudit Conseil.

Le ministre des Affaires Etrangères a, de manière explicite, défini l’approche à travers laquelle, les autorités nigériennes comptent conduire leurs activités pour réussir leurs missions aux côtés des autres pays membres du Conseil de Sécurité. M. Kalla Ankouraou a notamment parlé de la mise en place de deux cellules de réflexion à New York, et au Niger pour accompagner les activités des diplomates nigériens travaillant à New York en vue d’orienter la vision de notre pays au niveau du Conseil de Sécurité en ce qui concerne les questions stratégiques. Cela permettra au Niger de contribuer au renforcement et au maintien de la paix et de la sécurité dans le monde.

Laouali Souleymane(onep)

14 juin 2019
Source : http://www.lesahel.org

Imprimer E-mail

Politique