Visite du Ministre de la Défense Nationale dans le département de Ouallam : Le Ministre Kalla Moutari a fêté l’Aïd El Fitr avec les soldats de l’Opération Dongo

Le Ministre de la Défense Nationale, M. Kalla Moutari, a conduit à partir du lundi 3 juin dernier, en compagnie du Chef d’Etat-Major des Armées, une série de visites de deux jours dans la zone militairement active du Nord Tillabéry où interviennent les éléments de l’Opération Dongo. Par ce déplacement, le Ministre et sa forte délégation composée d’autorités civiles et militaires ont tenu à honorer la mémoire des soldats Nigériens tombés sur les différents champs d’honneur, en s’associant à leurs camarades du front Nord Ouallam pour célébrer la fête de l’Aïd El Fitr et prier pour le repos des âmes des disparus.

À la tête d’une forte délégation le Ministre de la Défense Nationale a quitté Niamey pour sillonner le front Nord Ouallam pendant deux jours. Il était accompagné dans ce déplacement, de ses proches collaborateurs, du Chef d’Etat-Major des Armées, le général de corps d’armée Ahmed Mohamed, du Chef d’Etat-Major Tactique de l’Opération Dongo, le Colonel Issaka Nahiou. Pour son premier arrêt, le Ministre Kalla Moutari a été accueilli à l’entrée du village de Soumate par M. Amadou Amidou, préfet du département de Banibangou, qui s’est ensuite joint à la mission. Plusieurs habitants de ce village sont sortis massivement pour saluer la délégation et témoigner leur soutien aux Forces de Défense et de Sécurité.

Le Ministre de la Défense Nationale est arrivé dans l’après-midi du lundi 3 juin au poste militaire de renseignement (PMR) de Chinagoder où il a présenté ses condoléances aux soldats suite au sacrifice ultime accompli par 28 des leurs, lors de l’embuscade tendue récemment par des terroristes venus d’ailleurs. Il leur a ensuite demandé d’être prêts en tout temps et en tout lieu. « Il faut se battre et gagner très vite cette guerre qui nous a été imposée car elle nous a déjà couté très cher », a dit le Ministre Kalla Moutari. Il a enfin invité les soldats à « changer d’approche dans cette guerre ».

A sa suite, le Chef d’Etat-Major des Armées, le Général de corps d’armées Ahmed Mohamed, s’est adressé à ses hommes pour leur demander de procéder incessamment à la mise en œuvre des nouvelles consignes de défense et de sécurité, conformément à la récente circulaire interne du Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre. Le Chef d’Etat-Major des Armées a aussi saisi l’occasion pour promulguer de sages conseils au Capitaine Yacouba Moussa, Chef du détachement du PMR de Chinagoder, et à ses hommes. Une manière fraternelle pour lui de leur rappeler quelques comportements à adopter pour tout soldat en mission.

Arrivé au poste militaire de renseignement (PMR) de Tilwa peu avant la rupture en cette dernière journée de jeûne, le Ministre de la Défense Nationale s’est rendu au lieu qui abrite les tombes individuelles des 28 soldats tombés récemment sur le champ d’honneur à la suite de l’embuscade tendue par des éléments terroristes infiltrés dans la zone. Face à la tombe du Lieutenant Hassan Djibrilla, et de ses hommes tombés à ses côtés, le Ministre Kalla Moutari s’est incliné et a prié pour le repos de leurs âmes, avant de rompre le jeûne sur place et d’y passer la nuit.

Le lendemain matin, jour de fête de l’Aïd EL Fitr, le Ministre de la Défense Nationale s’est rendu très tôt à la place d’armes pour livrer au Lieutenant-colonel Abdoul-Aziz Moumouni, Chef du bataillon de Tilwa, et à ses hommes, le même message qu’il a livré à leurs frères d’arme de Chinagoder. C’est ici sur le front Nord Ouallam, dans ce poste militaire de renseignement situé à seulement 18 kilomètres de la frontière du Mali, que le Ministre Moutari a célébré la fin du mois béni de Ramadan en compagnie du Chef d’Etat-Major des Armées, du préfet de Banibangou et des soldats de l’Opération Dongo.

A la fin de la prière de l’Aïd qui s’est déroulée dans le village de Tilwa, le Ministre de la Défense Nationale a pris la parole pour transmettre aux habitants les félicitations et les remerciements de Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l’Etat. Les habitants de Chinagoder brillent par leur implication dans la sécurisation de la zone et par leur effort et leur compassion lors de l’inhumation des 28 soldats, à laquelle ils ont massivement pris part. Le Ministre de la Défense Nationale les a exhorté à continuer leur bonne collaboration avec les Forces de Défense et de Sécurité et à éviter de tomber dans le jeu de l’ethnocentrisme. « Un terroriste ne représente que lui-même, c’est-à-dire sa propre personne. Il ne représente ni son ethnie, ni sa famille, encore moins la religion », a-t-il conclu.

Le Ministre de la Défense Nationale et le Chef d’Etat-Major des Armées ont regagné Niamey hier dans l’après-midi, après deux jours de déplacement sur le front Nord Ouallam où ils ont célébré sur le terrain, la fête de l’Aïd El Fitr avec les hommes de l’Opération Dongo. Ces deux jours ont aussi permis aux autorités d’informer les Forces de Défense et de Sécurité concernant la reconnaissance de leur mérite par la Nation. S’il est normal de punir une faute dans l’Armée, a estimé le Ministre Kalla Moutari, il est aussi normal « de reconnâitre le mérite individuel de chaque soldat et de le décorer, ou le faire monter en grade en conséquence ».

Souleymane Yahaya Envoyé spécial(onep)

05 juin 2019
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique