Célébration de la 26ème édition de la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse, édition 2019 : «Nous poursuivrons les efforts pour accélérer et faciliter la signature de la Convention collective de la presse privée», déclare le Ministre de la Communica

Le Niger célèbre aujourd’hui 3 mai 2019 la 26ème édition de la journée Mondiale de la liberté de la presse. A cette occasion, le ministre de la Communication, M. Habi Mahamadou Salissou, a livré hier un message dans lequel il réitère l’engagement du Gouvernement à poursuivre ses efforts pour renforcer les importants acquis obtenus en faveur de la liberté d’expression et au bénéfice de la promotion du paysage médiatique nigérien. Le thème général retenu pour célébrer cette 26ème édition est « le rôle des médias dans les élections et la démocratie ».

Dans son message, le ministre de la Communication, M. Salah Mahamadou Salissou, a souligné l’important rôle joué par les médias dans l’avènement et l’accompagnement du processus démocratique au Niger ainsi que la place majeure qu’ils occupent dans la couverture des processus électoraux. « Je voudrais à cet égard, et au nom du Gouvernement, rendre un vibrant hommage aux médias nigériens et les appeler, dans le même temps, à s’investir davantage dans l’accompagnement des élections et de la démocratie, dans la perspective des échéances électorales à venir, et notamment les élections générales de 2021 », a-t-il dit.

Le ministre de la Communication a affirmé que les autorités de la 7ème République du Niger ne ménageront aucun effort pour renforcer les acquis obtenus en faveur de la liberté d’expression et au bénéfice de la promotion du paysage médiatique nigérien, comme le démontre «l’extraordinaire floraison de journaux, la diversité des chaînes de radio et de télévision et la remarquable liberté de ton qui les caractérise ». M. Salah Mahamadou Salissou a ajouté que son département ministériel s’attachera à poursuivre les efforts en vue d’un renforcement des capacités des journalistes par la formation. Les efforts vont aussi se poursuivre, a-t-il dit, pour « accélérer et faciliter la signature de la Convention collective de la presse privée ».

Un autre point abordé par le ministre de la communication dans son message est celui du dernier classement des pays par Reporter Sans Frontière. Pour M. Salah Mahamadou Salissou, certes le Niger a régressé de trois points pour se retrouver à la 66ème place mondiale, mais il occupe la 10ème place en Afrique. Mieux, notre pays, au plan mondial, a précisé le ministre de la Communication, se classe loin devant le Bénin (96è) et le Mali (112è), alors même que les Etats-Unis ont reculé à la 48è place. Ceci prouve, selon lui, que « le classement annuel de RSF, sans lui dénier son importance, ne traduit pas nécessairement la qualité de la gouvernance démocratique ou l’état de la santé économique d’un pays ».

Souleymane Yahaya (Stagiaire)

03 mai 2019
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique