Elections générales de 2021 : Le branle bas d'un combat qui s'annonce acharné

Elections generales 2021 Bazoum MassaoudouAlors qu'il reste à peu près 2 ans pour que le président Issoufou Mahamadou passe le témoin à son successeur qui sera élu, la guerre de succession a commencé au sein de la formation politique qui l'a porté au pouvoir, le Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme(PNDS TARAYYA). Selon l'hebdomadaire le Courrier paru ce jeudi 24 janvier 2019, le ministre des finances Hassoumi Massaoudou a annoncé au président Issoufou Mahamadou son intention de briguer la magistrature suprême. Une information qui si elle s'avère vrai vient donc couper court à la polémique et confirmer ainsi ce qui jusque-là était considéré comme une rumeur et qui prend le contre pied des propos du ministre d'état, ministre de l'intérieur et président du parti BAZOUM MOHAMED. Ce dernier avait en effet à l'occasion de la commémoration du 28ème anniversaire du PNDS, annoncé que la désignation du candidat du parti sera fera dans la plus grande tradition du consensus qui a toujours prévalu au sein de la formation politique. Cette information du journal le Courrier va certainement faire le buzz et alimenter les débats aussi bien dans le camp de la majorité que celui de l'opposition qui rêve de voir le PNDS se disloquer et par conséquent lui ôté toutes les chances de conserver le pouvoir.
Ousmane Illo Mahamadou
25  janvier 2019
Source : https://www.nigerdiaspora.net

 

Imprimer E-mail

Politique