1Le 12ème Sommet des Chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine, tenu à Niamey du 4-8 juillet 2019 s’est révélé une réussite totale. Une belle à la fière chandelle parmi les Marquises. Ce Sommet de Niamey est une marque de grandeur historique et de vision clairvoyante d’un Homme : ISSOUFOU Mahamadou. Le Président du Niger est entré dans l’histoire. Par la grande porte. Fruit aussi d’une maturité du peuple nigérien. Derrière cette exaltante réussite de la messe africaine se cache discrètement la main de ABBA Mahamadou ISSOUFOU, fils du Chef de l’État nigérien, qui officie comme Directeur de cabinet adjoint. Retour sur un métronome ‘’ boite à idées’’ efficace et qui parle peu ou presque pas, qui a joué en coulisses sa partition.

Peu savent urbi orbi que derrière cette réussite du Sommet des Chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine, qui a hissé au devant de la scène internationale le leadership du Président nigérien en parfaite communion avec le peuple nigérien, qui s’est donné à fond, un artisan discret, un peu en retrait des lambris dorés du palais des Congrès de Niamey, jouait sur la grosse timbale. ABBA Mahamadou ISSOUFOU, fils du Président nigérien s’activait par ci, par là. Sans répit, il a mis le pied sur l’étrier pour faire bouger les lignes. En véritable métronome ‘’ boite à idées’’, ABBA ISSOUFOU surfait en coulisses pour ripoliner l’image en amont de ce raout d’une dimension internationale avec ses quelque 4500 participants et qui s’organisait pour la première fois au Niger. Dans ses habits de Directeur de cabinet adjoint, fonction qu’il occupe depuis 2018, après avoir drivé, en 2016, avec brio, la Cellule de communication de la Présidence, ABBA Mahamadou ISSOUFOU s’est révélé un moine passionné du travail bien soigné. «Il a beaucoup appris dans l’ombre d’un grand commis de l’État en la personne de Ouhoumoudou Mahamadou, Directeur de cabinet’’ glisse un officiel de la République. Alliant méthode, organisation et intelligence, ABBA ISSOUFOU a fait tourner le turbo en conseillant, structurant et dopant la machine du dispositif de l’événement. Durant des mois, de jour comme de nuit, il s’y employait avec énergie et tact. Le Président ISSOUFOU Mahamadou a gagné son pari. Lui, ABBA ISSOUFOU a joué sa partition dans cette grande chaîne logistique et souvent murmuré dans l’oreille de son pater pour calibrer certains castings. Il n’a point fermé les poignets. Idem pour ses heures de sommeil perdues sous l’éteignoir des nuits blanches consumées pour les bonnes causes du moment qui interpellaient la République. Il est un artisan au cœur de cette belle réussite du 12ème Sommet des Chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine de Niamey.
Par Ismael AIDARA, envoyé spécial à Niamey 
 
 17 juillet 2019
Source : http://confidentielafrique.com/

Imprimer E-mail

Politique