Conférence de presse sur le lancement du Projet Arts et Culture : Promouvoir la production culturelle et artistique

Une conférence de presse sur le lancement du Projet Arts et Culture, s’est tenue hier, dans la salle d’exposition temporaire du Musée national Boubou Hama (MNBH) de Niamey. Placée sous le thème « Arts et Culture pour l’inclinaison citoyenne : l’Université Abdou Moumouni jette des ponts », l’activité s’est déroulée en présence du Secrétaire général du ministère de la Renaissance Culturelle, des Arts et la Modernisation Sociale, M. Moussa Harou, du Directeur du MNBH, M. Ali Bida, du Recteur de l’Université de Niamey, Pr Saïdou Mamadou, des Représentants de la Délégation de l’Union européenne, de la Coopération suisse ainsi que de la Coordinatrice de la filière Arts et Culture de ladite université, Mme Antoinette Tidjani Alou. Plusieurs allocutions ont été présentées lors dudit lancement, des questions réponses et des propositions ont été faites par les participants.

Selon M. Moussa Harou, cette activité entre dans une vision holistique de la culture. Cela répond aux objectifs de la stratégie du développement inclusif et durable Niger 2035. ‘‘Ce projet vise l’éducation dialogue autour de créations contemporaines, la réalisation du documentaire et enfin d’enrichir la documentation audio-visuelle, de promouvoir les collections du MNBH mais aussi à distinguer le patrimoine ancestral, en se focalisant sur les jeunes et les femmes. Il s’appuie sur les médiations culturelles menées par des étudiants et les guides du Musée, ainsi que la réalisation de trois documents fictions courts métrages’’. Selon M. Harou, le choix du MNBH pour la mise en œuvre des activités prévue est plus que pertinent du fait que notre Institution muséale est un espace de transmission culturelle, de dialogue inter-culturel, d’apprentissage, d’éducation formelle et non-formelle, au service de la société et de son progrès’’.

Ce projet innovant, selon le S.G, est une initiative aux effets multiples qui cadre parfaitement avec les ambitions du programme de la Renaissance culturelle, initié par les plus hautes autorités du Niger, au premier rang desquelles le Président de la République Elhadj Mahamadou Issoufou et le Premier ministre Brigi Rafini. ‘‘J’ose espérer que la création de ce projet va permettre au MNBH de renforcer ses capacités et d’améliorer ses offres muséographiques dans un contexte où le public aspire aux connaissances, exige des services de qualité. Dans cette perspective, notre département ministériel encourage et apporte tout son soutien à ce type de partenariat, qui fédère les énergies autour des objectifs axés sur la culture et le développement humain’’, a-t-il soutenu.

Auparavant, la Coordinatrice de la filière Arts et Culture de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines (FLSH) de l’Université de Niamey, Mme Antoinette Tidjani Alou, a présenté ladite filière. Selon elle, cette filière œuvre à la professionnalisation des artistes et des opérateurs culturels du Niger et au-delà et de ce fait à la structuration du secteur culturel national. ‘‘La filière offre des cursus en Arts, Cultures de la License au Doctorat. Ces cursus mêlent connaissances théoriques, apprentissages techniques et pratiques artistiques ; en plus, ils accueillent des artistes en résidence de création et proposent des Master Classe et des séminaires’’, a indiqué Mme Alou. Son recrutement, selon elle, est attentif à l’inclusion et la diversité : âge, genre, ouvert à diverses disciplines. Plus de 30 % des étudiants viennent de la sous-région hors du Niger. Plusieurs avantages en formation (Voyages, outils informatiques, documents, espace de répétitions, stages), sont offerts aux étudiants. Ce projet est financé par un consortium des partenaires africains et européens comme ‘‘Culture at Work Africa’’ et regroupe plusieurs partenaires comme le MNBH, la maison d’édition Amalion, installée à Dakar et l’Université Abdou Moumouni de Niamey. Le projet vise à appuyer des projets de coopération multilatérale afin de prévoir le dialogue inter-culturel et ses diverses expressions culturelles, l’accès à la culture, le rôle des espaces culturels et public pour la société.

Mahamadou Diallo(onep)

1er février 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Culture