1ère Assemblée générale de l’Association Nigérienne des Importateurs et Distributeurs d’Engrais (ANIDE) : Pour un approvisionnement pérenne en engrais de qualité et à des prix compétitifs

Le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et de l’Elevage M. Albadé Abouba a présidé, hier matin, dans la salle des Réunions de la Chambre du Commerce et d’Industrie du Niger (CCIN), l’ouverture des travaux de la 1ère Assemblée générale de l’Association Nigérienne des Importateurs et Distributeurs d’Engrais (ANIDE). Cette cérémonie s’est déroulée en présence du 2ème Vice-président de la Chambre de Commerce et de l’Industrie du Niger, M. Ousseini Mounkaila, du Secrétaire général du Haut-Commissariat à l’initiative 3N, de la Représentante pays du Millenium Chalenge Corporation (MCC) Mme Kristin Penn et du Directeur du Millenium Chalenge Account (MCA-Niger) M. Mahaman Badamassi Annou.

Dans son discours d’ouverture des travaux, le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, a situé les difficultés dont fait face le secteur de l’engrais au Niger. Pour pallier ces problèmes, le gouvernement s’est engagé à apporter des solutions dans le seul but d’assainir ce secteur. C’est pour cette raison que le choix est porté sur le secteur privé qui assurera l’approvisionnement et la distribution de l’engrais dans notre pays. Ainsi le Gouvernement s’est engagé dans la mise en œuvre d’un certain nombre de mesures. Il s’agit selon le ministre M. Albadé Abouba de la création d’un environnement juridique et réglementaire favorable à l’épanouissement du secteur privé afin qu’il soit véritablement concurrentiel, ouvert à tous les professionnels tout en visant une réduction des prix des engrais ; le renforcement de la professionnalisation dans les domaines de l’importation et de la distribution des engrais; la facilitation de l’exploration et de la commande d’engrais au moment où les prix des matières premières sont intéressants à l’international et enfin l’organisation des professionnels et leur affiliation à l’Association Ouest Africaine des Professionnels d’Engrais (AOAPE) afin que le Niger puisse bénéficier de tous les avantages liés à l’accès aux engrais de qualité et à moindre coût.

«Votre association constitue un maillon indispensable pour la réussite du plan de réforme du secteur dont l’objectif ultime est d’assurer une bonne disponibilité, à temps d’engrais de bonne qualité, adapté aux cultures et aux sols, à des prix raisonnables sur toute l’étendue du territoire national », a déclaré le Ministre d’Etat. M. Albadé Abouba a, par ailleurs, insisté sur les attentes du Gouvernement quant aux objectifs de la Politique Agricole, qui se résument à garantir un meilleur accès des producteurs à une large gamme d’engrais de qualité et à des prix plus compétitifs dans toutes les régions du pays. « En ce qui concerne mon département ministériel je puis vous assurer que les dispositions sont prises afin que les textes qui encadrent ce secteur soient disponibles et accessibles et qu’un suivi de proximité dans leur mise en œuvre soit effectif et rigoureux » a conclu le ministre d’Etat en charge de l’Agriculture.

Prenant la parole à leur tour, les partenaires techniques et financiers de ce processus de réforme du secteur des engrais au Niger, Mme Kristin Penn et M. Mahaman Badamassi Annou respectivement Représentante pays MCC Niger et Directeur du MCA Niger ont réitéré la disponibilité et l’engagement de leurs institutions à continuer l’accompagnement des acteurs dans ce processus de réforme.

Dans son intervention, le président du Bureau national provisoire de l’ANIDE, M. Abdoulaye Ibrahim Dia, a rappelé le contexte ayant conduit le gouvernement à cette réforme. Il a souligné que le gouvernement du Niger avec

l’appui du MCC, s’est engagé à travers le MCA-Niger dans un processus de réforme du secteur des engrais au Niger. Ce besoin de réforme, a-t-il souligné, s’explique par la faible contribution du secteur des engrais aux objectifs assignés à l’agriculture à travers les politiques et stratégies nationales. Pour aider à résoudre le problème, des organes de la réforme (OMEN et COTEN) ont été créés et opérationnalisés.

C’est dans ce cadre que, l’Association Nationale des Importateurs et Distributeurs d’Engrais au Niger a été créée le 18 juin 2019 et a été suivie de la mise en place de ces organes exécutifs et délibératifs dont le Bureau national et les Bureaux régionaux. L’objectif de cette structure est d’assurer la disponibilité des engrais en quantité et en qualité partout au Niger ; assurer l’accessibilité équitable des engrais à tous les producteurs et productrices ; maîtriser la subvention de l’Etat pour aider et mieux atteindre les groupes vulnérables.

M. Abdoulaye Ibrahim Dia a profité de cette occasion pour exprimer l’engagement des investisseurs privés à accompagner l’Etat dans la recherche de solutions durables aux producteurs nigériens. « Nous sommes conscients des multiples problèmes auxquels le secteur sera confronté et comptons relever ce grand défi avec l’accompagnement bienveillant des autorités de notre pays et de l’ensemble des partenaires », a dit le président du Bureau national provisoire de l’ANIDE.

Ali Maman(onep) et Oumarou Anza Yahouza

10 août 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Agriculture